Pronocant son traditionnel discours de fin d’année sur l’état de la nation devant les 2 chambres du parlement réunies en congrès ce lundi 14 décembre au palais du peuple, le président congolais Félix Tshisekedi s’est saisi de cette occasion pour parler de sa collaboration avec son partenaire en coalition, le FCC.

Ainsi, devant les députés nationaux et sénateurs de la 3e législateur et autres personnalités du pays, le président de la république a de nouveau dans son discours dressé un bilan très noir de la relation qu’il entretenait avec le Front Commun pour le Congo depuis sa prise de fonction au sommet de l’État. Félix Tshisekedi dit avoir toléré durant tout ce temps des humiliations.

“Malgré les efforts que j’ai déployés, les sacrifices que j’ai consentis et les humiliations que j’ai tolérées, cela n’a pas suffi à faire fonctionner harmonieusement cette coalition, cela n’a pas non plus empêché l’émergence des difficultés de tout ordre de celle-ci rendant ainsi aléatoire la concrétisation du changement tant réclamé par notre peuple”, a dit le président Félix Tshisekedi du haut de la tribune de la salle du congrès sous les applaudissements du public.

Dans la foulée, le chef de l’État congolais a tenu à rendre hommage à tous les députés nationaux qui ont participé à la création de l’Union sacrée de la nation.

Rappelons que ce discours est le deuxième du quinquennat de Félix Tshisekedi.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *