Justice : Accusé de détournement, Matata Ponyo sollicite une semaine au président du sénat avant de présenter ses moyens de défense

Visiblement, l’idée d’abandonner les poursuites judiciaires contre l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo semble n’est pas être à l’ordre du jour pour la justice congolaise.

En effet, dans une coorespondance transmise au président du sénat, le procureur général près la cour constitutionnelle a écrit à Bahati Lukwebo pour demander une nouvelle fois la levée des immunités parlementaires du sénateur Augustin Matata Ponyo.

L’ancien premier ministre est accusé de détournement des fonds destinés à l’indemnisation des 300 personnes qui seraient propriétaires des biens zairianisés.

Étant notifié de ce réquisitoire par le bureau définitif du sénat, l’ancien premier ministre sous le régime Kabila a de prime abord dans son accusé de réception fait savoir à Modeste Bahati Lukwebo qu’il est entièrement disponible pour répondre à cette nouvelle invitation de la justice congolaise.

Et en second lieu, l’homme à la cravate rouge a sollicité auprès du sénat une dérogation d’une semaine question de lui permettre de mieux préparer ses éléments de réponse qui seront présentés aux membres du bureau incessamment.

Selon lui, celà permettra également à la justice de décider de manière judicieuse compte tenu de la gravité des faits tels que présentés dans ce réquisitoire du procureur général.

Rappelons-le tout de même que, la fois dernière, la justice congolaise sollicitait également la levée des immunités du sénateur Augustin Matata Ponyo dans le cadre du dossier du parc-agro industriel de Bukanga Lonzo.

Mechack Wabeno

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 4 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *