Le ciel semble se noircir pour le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary, depuis qu’il a menacé de déstabiliser le pays si quelque chose arrivait au Président du Conseil d’Administration de la GÉCAMINES, Albert Yuma.

Débarqué de l’avion avec Marcelin Chisambo, alors qu’ils se rendaient à Bujumbura (Burundi) pour répondre à l’invitation d’un allié du PPRD, Emmanuel Shadary a été empêché de quitter Kinshasa, car son passeport était confisqué. Au cours d’une matinée politique, le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya a laissé entendre qu’Emmanuel Shadary détenait le passeport diplomatique de VPM de l’Intérieur alors que cela fait 4 ans qu’il n’occupe plus cette fonction.

Le malheur ne vient jamais seul, dit-on, en début de cette semaine, un mandat de déguerpissement a été brandi à l’ancien Vice-ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité pour libérer la parcelle qu’il occupe sur l’avenue Oranger à Gombe. Selon l’affaire foncière, c’est une propriété de l’État illégalement acquise, mais le dauphin de Joseph Kabila au scrutin présidentiel du 30 décembre 2018 a fait savoir que cette parcelle était acquise en bonne et due forme. Il reste à savoir si Emmanuel Shadary a-t-il raison ?

Cette affaire a suscité également plusieurs réactions sur la toile. D’un côté, ses proches dénoncent un complot contre lui. De l’autre, l’opinion publique a révélé que cette situation est similaire à l’affaire de spoliation de la parcelle de Stoupis qui avait collé l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi. L’on se demande pourquoi cette affaire a éclaté juste après la menace d’Emmanuel Ramazani Shadary de déstabiliser ? Cela, n’est-il pas une façon de déstabiliser le destinataire ?

Il sied de signaler qu’un autre membre du Front Commun pour le Congo (FCC), Joseph Kokonyangi, serait également sur le viseur de l’affaire foncière pour l’acquisition illégale d’une propriété de l’État.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *