Dossier Taxe RAM : l’activiste Jacques Issongo invite les députés nationaux à rester ferme devant toute tentative de corruption

Dossier Taxe RAM : l’activiste Jacques Issongo invite les députés nationaux à rester ferme devant toute tentative de corruption

Depuis le passage du ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba à l’Assemblée nationale, plusieurs rumeurs circulent selon lesquelles, certains députés nationaux seraient soudoyés dans le but de maintenir en vigueur la taxe sur les téléphones mobiles en RDC, RAM (Registre des appareils mobiles).

Face à cette situation, l’activiste Jacques Issongo, a cours d’une interview accordée à Interkinois.net, invité les élus nationaux à rester ferme devant toute tentative de corruption visant à maintenir cette taxe qu’il qualifie sans cesse lui aussi d’une escroquerie étatique.

Ce militant du mouvement citoyen Lucha, a dans ses propos rappelé aux députés nationaux que, la question liée au RAM concerne tous les citoyens congolais.

« C’est pour nous une occasion de demander aux députés qui vont recevoir une fois de plus monsieur Kibasa, de pourvoir rester ferme de n’est pas se laisser manipuler ou se laisser corrompre, parceque l’argent circulait d’après ce nous avons appris hier à l’hémicycle (le mercredi à la plénière), lorsque nous voudrions que les députés soient ferme et honnête parce que cette question nous concerne tous » a-t-il dit à Interkinois.net

Rappelons que, le mercredi lors du passage du ministre des PT-NTIC à la chambre basse du parlement, la députée nationale Odette Mwanza avait dans son intervention du haut de la tribune de la salle de congrès du Palais du peuple avait évoqué également cette prétendue corruption des députés nationaux, chose qui avait créé du désordre un moment jusqu’à conduire à la suspension de la plénière.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 22 times, 3 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *