Dossier Taxe RAM : l’Assemblée nationale accorde un délai de 48 heures au ministre des PT-NTIC pour répondre aux préoccupations des députés nationaux

Dossier Taxe RAM : l’Assemblée nationale accorde un délai de 48 heures au ministre des PT-NTIC pour répondre aux préoccupations des députés nationaux

Un délai de 48 heures a été accordé par l’Assemblée nationale au ministre des PT-NTIC, Augustin Kibasa Maliba, dans le but de permettre à ce dernier de répondre à toutes les préoccupations soulevées ce mercredi 29 septembre 2021 lors de la plénière en concernant la taxe RAM (registre des Appareils mobiles).

Ce délai de 48 heures a été sollicité par lui même le ministre des PT-NTIC après que la plénière a suspendue la prise de parole tour à tour dans la tribune des députés nationaux.

Pour Augustin Kibasa Maliba, ce temps va lui permettre de revenir pour répondre de manière efficace et sincère aux préoccupations des élus nationaux sur la quintessence de la taxe des téléphones mobiles RAM.

Qualifiant cela d’une pure escroquerie, plusieurs députés nationaux qui ont intervenu lors de la plénière de ce mercredi à l’Assemblée nationale, ont tout simplement exigé le trait avec effet immédiat de la taxe qui fait souffrir la population.

Rappelons que, Augustin Kibasa Maliba a été convoqué ce mercredi 29 septembre à la chambre basse du parlement congolais pour répondre à une question orale avec débat sur le prélèvement de la taxe RAM (Registres des appareils mobiles) par l’autorité de régulation de la postes et des télécommunications du Congo (ARPTC).

Cette taxe RAM, est payée via des unités avec un total 7 dollars de crédit répartis en 6 mois soit 117 unités chaque mois.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 89 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *