Éducation : le Syeco exige au comité de suivi de la paie le remboursement de leurs reliquats salariaux

Éducation : le Syeco exige au comité de suivi de la paie le remboursement de leurs reliquats salariaux

Au cours d’une assemblée générale tenue le lundi 13 septembre 2021 au siège de la société civile à Kinshasa, le syndicat des enseignants du Congo (SYECO) par le truchement de son secrétaire général Cécile Tshiyombo, exige au comité de suivi de la paie le remboursement des salaires des enseignants de l’EPST avant la rentrée scolaire prévue pour le lundi 04 octobre prochain.

D’après cette déclaration lue par la secrétaire de cette association, les syndicalistes ont remarqués après un échange entre eux, la megestion du comité de suivi de la paie et plaide pour que l’État puis mettre en place tous les dispositifs utiles afin de protéger les élèves et les personnels enseignants .

« Le respect du budget de l’EPST telque élaboré au ministère du budget. Au comité du suivi de la paie des enseignants, les enseignants membres du syeco exigent le remboursement des reliquats dans leurs enveloppes salariales » a-t-elle déclarée

Ces professionnels de la craie exigent par ailleurs au gouvernement le respect de l’engagement sur l’ajout de 100.000fc, et la prime de brousse avant la rentrée scolaire .

« Le syeco exige du gouvernement l’application immédiate de la décision prise lors du conseil des ministres relative à l’augmentation de 100.000fc » a indiqué Cécile Tshiyombo

Retenons que, les échanges étaient tournés autours de l’évaluation de l’année scolaire 2020-2021, le budget de l’EPST pour l’exercice de 2021-2022 et la situation sociale professionnelle de l’éducation. Ce qui revient à noter également que cette activité a connue la participation d’une délégation venue du Kongo Central, Bandundu, Kinshasa et bien d’autres provinces.

Preciana Makilutila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 26 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *