À moins d’une semaine de la reprise effective des cours après le confinement, plusieurs corporations des enseignants ne sont pas encore disposé à reprendre les enseignements ce lundi 03 août conformément au calendrier de l’EPST.

Le syndicat des enseignants du Congo (Syeco) était en sit-in ce jeudi 30 juillet devant le cabinet du ministre de l’EPST. Avant la reprise effective des cours ce lundi 03 août, cette corporation des enseignants exige notamment le retour sur les listes de paie, des noms de certains professionnels de la craie écartés, mais aussi la réforme du Secope ainsi que le départ de son directeur général, Delong Kapay.

Une délégation de ces manifestants a fait part de leurs revendications au ministre de l’EPST.

A son tour, Willy Bakonga a promis à ces professionnels de la craie qu’une solution sera trouvée quant à ce.

Par ailleurs ces enseignants affilés à la Syeco ont annoncé qu’ils seront également en sit-in devant le ministère du Budget. Pour eux, le ministre de tutelle doit expliquer pourquoi les paiements des salaires traînent parce qu’ils soutiennent avoir déjà reçu les listes addictives pour cette transaction.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *