Au cours d’une matinée politique tenue le jeudi 04 mars au siège de l’UDPS dans la commune de Limete, le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et progrès social, Augustin Kabuya, a donné la position de son Parti en ce qui concerne la brûlante question des élections en 2023.

Cette mise au point du secrétaire général de l’UDPS intervient après la sortie médiatique de la Cenco sur les élections de 2023 qui est devenue le principal centre des polémiques surtout après la réplique violente de la presse présidentielle contre le prélat catholique suite à leur déclaration.

En premier lieu, Augustin Kabuya a révélé que sa famille politique a toujours été prête pour aller aux élections même si cela devrait être organisé dès demain. Devant la foule des militants de son parti politique, le secrétaire général de l’UDPS a appuyé ses déclarations en disant que « je n’ai jamais vu un étudiant qui a bien préparé la matière avoir peur de la session ».

Une façon pour lui de dire haut et fort que le parti politique du Sphinx de Limete n’a aucune leçon à recevoir dans ce sens puisque le parti au pouvoir est sur la voie des élections si cela aura lieu en 2023.

Cependant, Augustin Kabuya s’est montré contre toutes personnes qui s’en prennent actuellement aux évêques de la Cenco car selon lui, les princes de l’église sont tout simplement venus rejoindre une idée sur laquelle l’UDPS travaille déjà.

Rappelons que, lors de leur récente sortie médiatique, la Cenco avait une nouvelle fois demandé au gouvernement congolais de prioriser dans leur programme, la question des élections afin d’éviter tout glissement en 2023, l’année prescrit pour l’organisation des élections en RDC après celles organisées en décembre 2018.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *