Plus des jours avancent, plus la conférence épiscopale nationale du Congo continue de hausser la voix et de faire la pression concernant la tenue des élections en 2023 en République Démocratique du Congo.

La Cenco par le biais de son secrétaire général, l’abbé Donatien N’shole, a lancé ce jeudi 18 mars, sa feuille de route dénommée “Agenda 2023” qui servira de guide pour les prochaines élections.

D’après les évêques catholique, ce programme d’actions n’aura pas pour mission de combattre les acteurs politiques mais plutôt de mobiliser la population congolaise sur les questions électorales. Ce plan d’actions va aussi selon la Cenco, préparer le peuple congolais et accompagner ses dirigeants pendant cette période qui précède la tenue des élections de 2023.

« Nous tenons, à ce niveau, à apaiser les cadres et militants des partis et regroupements politiques sur le fait que l’agenda pour les élections de 2023 de la CENCO n’est pas une feuille de route pour combattre les acteurs politiques. Il est en fait un programme planifié pour mobiliser la population autour de la question électorale afin que de son vote arrivent au pouvoir des personnes et programmes qui répondent à leurs aspirations », a précisé l’abbé Donatien Nshole.

Pour s’y faire, la feuille de route de la conférence épiscopale nationale du Congo sur « l’Agenda 2023 » aura trois axes prioritaires dont : Plaidoyer et médiation ; Observation électorale; Éducation civique et électorale, a laissé entendre Cyrille Ebotoko, chargé d’éducation civique et élections au sein de la Commission Justice et Paix.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *