La président de la chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda, a lancé un appel aux différentes parties prenantes aux tractations qui vont aboutir à la désignation des nouveaux membres du bureau de la Ceni, à présenter au plus vite une autre candidature après le rejet de celle de Ronsard Malonda.

Jeanine Mabunda ne veut pas que son institution soit pointée du doigt au cas où les élections prévues en 2023 en RDC ne sont pas organisées pas.

afin de répondre à l’impératif légal de doter cette institution d’appui à la démocratie d’un nouveau leadership pour relancer le processus électoral en vue d’éviter un glissement électoral superflu. Il s’agit d’une responsabilité historique de respecter les cycles électoraux constitutionnellement établis“, a-t-elle dit dans son speech durant la clôture de la session parlementaire de Mars.

Pour Rappel, plusieurs voix se sont levées après l’interninement de Ronsard Malonda par l’Assemblée national comme le prochain successeur de Corneille Nangaa à la CENI. Après cet enterinement fortement contesté, le chef de l’État n’avait plus investit Ronsard Malonda, demandant ainsi les différentes parties prenantes à se mettre d’accord autour d’une candidature.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *