Élim/CAN 2021 : « Tant que mon cas ne sera pas tranché, je ne peux répondre aux convocations de mon équipe nationale » (Meschack Elia sur sa convocation)

Élim/CAN 2021 : « Tant que mon cas ne sera pas tranché, je ne peux répondre aux convocations de mon équipe nationale » (Meschack Elia sur sa convocation)

Convoqué pour une première fois après une longue période d’absence dû à un conflit qui l’opposait à son ancien club le Tout puissant Mazembe et à la fédération congolaise de Football FECOFA, l’attaquant congolais Meschack Elia a pourtant décidé malgré cet appel de Christian N’sengi Biembe envers lui de ne pas se présenter au rassemblement des Léopards de la RDC pour ses deux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations.

Le virevoltant ailier du club suisse Young Boys de Berne a lui-même annoncé sa décision de décliner l’invitation de la sélection nationale via son compte Facebook ce mercredi 10 mars.

Pour Meschack Elia, il ne sera pas question pour lui de répondre à une invitation de la sélection des Léopards tant que le TAS ne tranchera pas l’affaire pour laquelle la FECOFA avait décidé de le bannir de l’équipe nationale pendant une année.

Le joueur qui se trouve jusqu’à ce jour selon ses propres mots en conflit financier avec son club le TP Mazembe dit avoir été victime à plusieurs reprises des mauvaises rumeurs.

« Je suis Congolais et j’ai toujours servi et mouillé le maillot pour ma patrie .
Comme vous le savez, je suis en conflit financier avec mon ancien club le TP Mazembe et la FECOFA qui m’a banni à tort pendant 1 an de toute compétition nationale ou internationale. A ce jour, mon cas n’est toujours pas tranché et j’attends une décision du TAS afin d’en terminer avec ce long chemin de croix »
a-t-il écrit.

Et d’ajouter que : « Tant que mon cas ne sera pas tranché, je ne peux répondre aux convocations de mon équipe nationale.
C’est donc avec le coeur meurtri que je me dois de décliner ma sélection pour les deux prochains matches avec les Léopards ».

Rappelons que la suspension de Meschack Elia par la FECOFA était arrivée après que les dirigeants du club lushois le Tout puissant Mazembe ont signalé sa disparition en Belgique après un test concluant avec Anderlecht en 2019. Une affaire qui par la suite éloignera la révélation du CHAN Rwanda 2016 de la synthétique pendant un bon moment.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 3 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *