Vu la situation actuelle du pays due à la crise sanitaire du Covid-19, la rentrée prévue le 7 février n’ interviendra plus suite à l’évolution de la pandémie. La décision a été annoncée par le ministre Willy Bakonga, le ministre de tutelle.


Selon lui, il n’a rien à dire. D’autant plus que la décision a été prise par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, c’est à lui de dire un mot pour la reprise des activités scolaires.


L’un des enseignants d’une école de la place, s’est dit “non satisfait de la manière dont le gouvernement est en train de gérer la situation de cette pandémie. L’avenir des enfants est maintenant en danger et l’éducation congolaise en particulier ».


Il propose par ailleurs «aux autorités compétentes de trouver une solution le plus vite possible pour sauver notre système éducatif et la vie des enfants qui est en péril».


Rappelons que c’est depuis le 18 décembre 2020 que le ministère de l’EPST en unanimité avec le président de la République ont décidé la fermeture des établissements scolaires sur toute l’étendue de la République suite à la deuxième vague de la pandémie du covid-19. Une décision qui a été accompagnée par l’instauration du couvre- feu.


Divin Kisungu

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *