Certains coordonateurs des universités et instituts supérieurs de la ville de Kinshasa mais aussi ceux venus des provinces ont décidé de se dissoudre de la Représentation des étudiants du Congo (REC) et de créer
une nouvelle structure estudiantine dénommée « la Coordination nationale des étudiants Congolais (CNEC)”

« Nous, Coordonnateurs des étudiants, conscients de la charge qui est la nôtre dans l’encadrement de nos camarades étudiants, mus par la volonté du changement, décidons à ce jour de quitter la REC et la mise sur pieds d’un comité de crise sous l’appellation du Coordination Nationale des Etudiants Congolais, (CNEC) », ont-ils annoncé dans un extrait de leur déclaration.

Cette frange de coordonnateurs des étudiants disent créer ce nouveau comité dans le but de lutter contre les antivaleurs auxquels ils ont assisté au sein de la REC.

En effet, ils reprochent à la REC d’avoir versé dans la fraude notamment lors de la dernière élection des nouveaux membres de la REC. Une frange des coordonateurs des universités de la ville de Kinshasa et ceux des provinces ont même décrié les pratiques frauduleuses auxquelles ont recouru la REC durant l’élection ayant conduit à la victoire de Sylvain Katombe et d’autres membres le 06 mars dernier à la CENI.

Concernant la CNEC, les fondateurs de cette nouvelle structure indiquent qu’elle n’aura pas le statu de “Asbl” comme cela fut le cas pour la REC. Elle sera plutôt une sous tutelle qui sera directement liée au ministère de l’enseignement supérieur et universitaire.

Attendant la sortie d’un arrêté ministériel qui validera de manière officielle cette nouvelle coordination nationale des étudiants, les coordonateurs des universités et instituts supérieurs membres de la CNEC ont décidé de confier la présidence de cette structure qui représentera désormais les étudiants Congolais, au coordonnateur de l’université de Lubumbashi, Amisi Mbayo.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *