A l’issue de la réunion tenue ce samedi 01 février au Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS) entre le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka et les coordonnateurs des étudiants des Universités de Kinshasa, le ministre de l’ESU a révélé que les homes fermés à l’Université de Kinshasa ne pourront être opérationnels que l’année académique prochaine, soit 2020-2021.

« Le délai des travaux de la réhabilitation des homes va prendre 6 à 7 mois, selon l’entrepreneur à qui nous avons confié les travaux », a-t-il dit.

Il a également précisé que le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi, lors du dernier conseil des ministres, lui avait instruit de lancer le plus rapidement possible les travaux de réhabilitation des homes de l’Université de Kinshasa qui sont dans un état inhabitable.

Cette mesure ne devra en rien entacher la reprise des activités au sein de l’Université de Kinshasa prévue pour le 24 février prochain.

Pour rappel, c’est après des échauffourées qui ont eu lieu dans cet établissement public le 6 et le 7 janvier dernier, au terme desquelles un policier a été tué que le ministre de l’ESU, après concertation avec le gouvernement, avait ordonné la cessation des activités à l’Université de Kinshasa et un délai de 48 heures avait été accordé à tous les étudiants habitant les homes de les libérer.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *