ESU : Un étudiant de l’UPN hospitalisé après avoir été torturé par des policiers à cause d’un cache-nez

ESU : Un étudiant de l’UPN hospitalisé après avoir été torturé par des policiers à cause d’un cache-nez

Amos Musula, un étudiant en troisième année de graduat SPA à l’Université pédagogique nationale UPN, a été hospitalisé ce jeudi 29 juillet après avoir été torturé par des policiers, au moment de son arrestation avec ces camarades pour raison de cache-nez apprend t-on des sources sûres.

D’après les informations à notre possession, ces étudiants de l’UPN qui ont été arrêtés puis torturés par les éléments de la police dans la nuit du mercredi à ce jeudi 29 juillet sont au nombre de 4. Il s’agit des étudiants Amos Musula de G3 SPA, Exaucé Bopunza de G3 SPA, Mashaka Olinda de G3 SPA et Milambo Mpiana de G1 GEOT.

Tous ces faits se sont produits dans un sous-commissariat de la police basé de l’UPN dans la commune de Ngaliema. Et après avoir passé nuit dans ce sous-commissariat, ces 4 quatres étudiants de l’UPN ont été finalement libérés dans la matinée de ce même jeudi après multiples interventions.

Révélant sur l’arrestation des policiers auteurs de cette bavure, le responsable de ce sous-commissariat de la police s’est engagé à payer tous les frais de traitement pour cet étudiant et restituer par la même occasion les biens perdus par ces derniers au moment de leur arrestation.

Signalons qu’il s’agit là d’une troisième bavure policière pour raison de cache-nez en moins d’une semaine. Dans ces bavures, deux personnes ont déjà perdues leurs vies parmi eux, un étudiant de l’Unikin et un agent de l’ordre.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 156 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *