ESU/Unikin : Après les échauffourées, place au bilan !

ESU/Unikin : Après les échauffourées, place au bilan !

Dans un communiqué de presse rendu public à la date du lundi 26 juillet 2021, la police nationale congolaise a établit un bilan de tous les faits, après une manifestation très tendue ténue le même lundi par les étudiants de l’Université de Kinshasa en colère qui réclamaient que justice soite faite à l’endroit de leur camarade étudiant tué par un policier le samedi 24 juillet dernier.

En effet, dans ledit communiqué signé par le commissaire provincial de la police, la PNC a établit un bilan de 5 blessés dont un de ses officiers supérieurs, 31 étudiants interpellés, 13 infiltrés venant du quartier Mbanza-Lemba arrêtés avec 2 machettes, 1 véhicule/Ketch incendié.

D’après toujours le général Sylvano Kasongo, les 31 étudiants interpellés ont tous étaient libérés sans condition dans la même journée du lundi.

À cet effet, la police nationale congolaise appelle toute la communauté estudiantine au calme car, les 2 policiers présumés complices du policier Matongo Mwalimu (auteur du meurtre) sont en train d’être jugés en flagrance par le Tribunal militaire de garnison de Ngaliema.

Et ce moment, les recherches s’intensifient pour retrouver ce policier en cavale qui avait la vie à Honoré Shama Kwete.

Rappelons qu’un étudiant de l’Université de Kinshasa en deuxième année de graduat a été froidement abattu par un policier dans la commune de Mont-ngafula au moment où ce dernier était en pleine réalisation de son travail pratique.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 35 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *