Âme de Kinshasa
Interkinois

ESU: UPN transformée en désert inaccessible

La décision prise par Steve Mbikayi, ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, celle de suspendre toutes les activités au sein de l’Université Pédagogique Nationale jusqu’à la date du lundi 18 février a influencé sur le climat dans cet établissement et ses environs.

Déjà dans la matinée de ce jeudi 14 février, toutes les entrées de l’UPN ont été barricadées et une importante présense policière était visible aux entrées principales. Une situation qui a créé une psychose dans le chef des étudiants qui venaient pour participer aux cours mais aussi de la population de ce coin de la commune de Ngaliema.

C’est dans l’après-midi que quelques personnes courageuses ont commencé à traverser le site universitaire en prenant l’entrée qui est non loin de l’arrêt des bus de Selembao où seuls les policiers universitaire étaient affectés.

Bureaux fermés, pas d’activités commerciales sauf le nouveau restaurant, telle a été la symbolique de l’UPN au cours de la journée de ce jeudi 14 février 2019.

Contacté par interkinois.cd, le professeur Raoul Ekwampok Kandum, président de l’Association des Professeurs de l’Université Pédagogique Nationale, APUPN a renseigné que cette présence policière a pour objectif de sécuriser le site universitaire pendant les jours d’arrêt de travail tel qu’instruit par le ministre de l’ESU.

Steve Kanyinda

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *