Un conflit de compétence s’observe entre le gouvernement provincial et national. Le ministre de la santé, Eteni Longondo et le gouverneur de la ville, Gentinie Ngobila sont entrés en guerre pour placer chacun un membre de sa famille à la tête de l’hôpital Général de Référence de Kinshasa (ex Mama Yemo).

Cette affaire est un scandale à ciel ouvert au sein de la santé publique de Kinshasa.

En effet, le gouverneur de la ville accusant réception de la lettre du ministre de la santé en marge de la désignation d’un nouveau comité de gestion, a, dans une correspondance dont la rédaction a obtenu une copie, clairement relevé les éléments de droit qui démontrent que la nomination de l’équipe dirigeante de l’hôpital Mama Yemo ne relève pas de la compétence de Eteni Longondo.

“De plus, le comité de gestion sortant l’a été par le fait de mon prédécesseur. Le principe de parallélisme de forme et de compétence me place en bonne position pour ce faire”, s’impose Gentiny Ngobila dans sa lettre.

K

I

Visiblement, le ministre de la santé veut se mêler d’une affaire qui ne le regarde pas.
Et là où le bas blesse, c’est que les deux personnalités se battent simplement pour leur propre intérêt en voulant à tout prix placer les membres de leur famille et non des personnes compétentes pour servir le pays.

Malgré le recadrage de Gentiny Ngobila, Eteni Longondo tient à procéder à l’installation du nouveau comité qu’il a désigné. La cérémonie est d’ailleurs prévue pour ce jeudi 10 décembre.
Le Gouverneur va-t-il le laisser faire ?
Wait and see !

La Rédaction

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *