Visiblement c’est une bataille judiciaire qui venait d’être déclenché au sein de la fédération des entreprises du Congo FEC, quelques jours après que Dieudonné Kasembo ait sorti vainqueur de l’élection du nouveau PCA de la FEC organisé par le conseil d’État, le Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe a aussi à son tour eu le plaisir d’annuler momentanément cette dernière élection.

Cette décision du TGI de la Gombe qui a été confirmée ce jeudi 31 décembre 2020, est en effet favorable à Albert Yuma puisque que cette instance judiciaire a choisi de garder les résultats de la récente élection qu’avait organisée à la date du vendredi 27 novembre dernie par le conseil d’administration de la FEC.

D’après sources judiciaires, l’on apprend que les juges du TGI de la Gombe ont demandé à Dieudonné Kasembo présenté certains documents se rapportant à l’élection qui date 23 décembre notamment le procès verbale de la réunion du conseil d’administration, la liste des présence, l’état du quorum, la preuve de la candidature, etc.

De leur côté, les avocats de celui qui était élu nouveau patron de la FEC avec 14 voix seulement, ont tenu à rappeler que le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe n’avait pas comptence pour juger à nouveau cette affaire.

A l’heure actuelle c’est Albert Yuma qui est d’office à nouveau PCA de la FEC.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *