Âme de Kinshasa
Interkinois

Festival 100 % Breakdance : Under Force et Big One sacrés champions de la 4e édition

La 4e édition du festival 100 % Breakdance s’est déroulé, samedi 09 novembre, à l’espace Amaryllis dans la commune de Ngaliema avec deux catégories contrairement aux éditions antérieures. Under Force a battu Team Major dans la catégorie batlle groupe et Big One s’est adjugé du trophée au détriment de Jephté Bakotoli.

L’espace Amaryllis a vibré au rythme de cette édition du festival 100 % breakdance organisé par le média en ligne Eventrdc.com. Le spectacle était au rendez-vous à la grande joie du public qui a effectué le déplacement dans ce cadre. Le groupe Under Force a décroché une cagnotte de 500 $. De son côté, Big One a arraché la moitié de cette somme, soit 250 $.

Au cours de ce festival, il y avait la présence de la star internationale, Mohombi et celle du député national Patrick Muyaya. Après un quinquennat de trêve, cette compétition réservée a signé son retour de la plus belle manière avec quatre objectifs majeurs ci-après :

– amener les danseurs Rd-Congolais au professionnalisme à travers des sessions d’informations permanentes, des ateliers de danse et des suivis ;

– faire des danseurs Rd-Congolais des ambassadeurs des questions de la vie quotidienne notamment l’environnement, l’éducation, le genre et la santé publique ;

– permettre aux danseurs de se faire connaître via les différents canaux et supports de communication ;

– inciter et accompagner les breakeurs à travailler sur des projets solides afin de les présenter au pays et à l’étranger.

« Je suis vraiment satisfait. On a reporté à deux reprises, le 06 juillet et le 31 août, mais Dieu nous a donné le souffle et a envoyé vers nous les personnes, qui pouvaient bien nous aider; les personnes morales et physiques. Nous avons organisé cette édition avec un succès total, il n’y a pas eu de vol, il n’y a pas eu de fracture et de perte des biens donc, c’est une satisfaction. Nous sommes convaincus que les prochaines éditions se dérouleront également, mais nous tiendrons compte de certains soucis d’ordre logistique tout comme d’ordre organisationnel pour que la prochaine édition soit une réussite« , a déclaré l’initiateur de ce projet, Cinardo Kivula juste après cette activité.

Les deux premières éditions ont été animées par le maître de cérémonie Trésor Tshitshi « T19 » qui a rendu l’âme, il y a de cela quelques années. À en croire Cinardo Kivula, ils ont rendu un vibrant hommage à cette illustre disparue tout en indiquant qu’il y avait beaucoup d’innovation dans ce challenge.

« Lors de trois précédentes éditions, il n’y avait qu’une catégorie. Pour cette édition, il y a eu deux catégories : le battle groupe et le battle individuel. C’est une innovation, on continuera sur cette innovation question de donner la chance à ce Big One ou ces breakeurs qui n’ont pas de groupe, mais qui répète au quotidien et qui ont du talent de s’exprimer devant un public et remporter de prix. La seule innovation, c’est celle-là, mais aussi nous avons rendu hommage à T19 qui est le premier MC qui a animé les deux précédentes éditions, mais qui n’est plus avec nous. Qui a rendu l’âme donc, on ne pouvait pas reprendre les activités sans faire un clin d’œil à cette modeste personne« , a-t-il expliqué.

Après un quinquennat de trêve, cette compétition réservée aux breakeurs a signé son retour de la plus belle manière. Il sied de signaler que le break qui est une discipline sera de la partie aux prochains jeux de la Francophonie en 2021 à Kinshasa en Rd-Congo.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *