Âme de Kinshasa
Interkinois

Fin 9ème congrès de la SOGCO : Félix Momat promet de transmettre les recommandations au Premier ministre

Clôturant au nom du Premier ministre le 9ème congrès national de la Société congolaise de Gynécologie et d’Obstétrique ce vendredi 29 novembre au Pullman Hôtel, le vice-ministre du Budget, Prof. Dr Félix Momat a promis de faire parvenir les recommandations de ces assises au chef du gouvernement.

Durant 3 jours, les médecins obstétriciens et gynécologues de la RDC se sont réunis dans un congrès dont le thème central a été centré autour de la « qualité de la prise en charge en gynécologie et obstétrique ». A l’issue des travaux animés en 6 ateliers, plusieurs recommandations ont été formulées notamment la nécessité d’augmenter le nombre des gynécologues et obstétriciens à travers le pays et le renforcement des capacités des spécialistes.

Prenant la parole pour clôturer les assises au nom du premier ministre, le professeur docteur Félix Momat, vice-ministre du budget, a suggéré des amendements aux statuts nouvellement révisés. Après avoir remarqué la présence d’une seule dame dans le comité entrant, le Vice-ministre du Budget a proposé que la donne de la parité soit intégrée afin de respecter le genre. Félix Momat a également suggéré que la présidence de l’ASBL soit tournante en fonctions des zones régionales de l’ensemble du pays. Il a, en outre, suggéré que la SCOGO se mette à honorer ses patriarches (professeurs et maîtres) de leur vivant. Ces propositions ont été vivement accueillies par le Docteur Victor Muela, nouveau président de la SCOGO ainsi que tous les membres de ladite organisation.

« Je réitère ici le vœu de doter à notre société le plus urgemment possible de la personnalité juridique et vous promets de faire parvenir à son excellence monsieur le Premier ministre les recommandations ô combien pertinentes issues de ces assises. Au nom de son Excellence monsieur le Premier ministre, je déclare clos le 9ème congrès national de la Société congolaise de Gynécologie et d’Obstétrique« , a conclu le vice-ministre du budget.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *