Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a accordé ce jeudi 18 mars une audience à son nouveau premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, dans son cabinet de travail au palais de la nation, à Kinshasa.
Les questions relatives à l’urgence de la sortie du gouvernement de l’Union sacrée de la nation ont été évoquées par ces deux hautes personnalités du pays pendant leurs échanges.

Au sortir de son entretien avec le chef de l’État congolais, Jean Michel Sama Lukonde s’est dit être conscient par rapport à l’urgence qui s’impose concernant la sortie de son gouvernement.

Alors que plusieurs personnes s’interrogent sur l’origine et les causes exactes de ce retard, le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde a reconnu devant la presse que la réduction de la taille de son gouvernement envisagée à 30% fait aussi partie des contraintes car, ceci ne cadre pas avec les aspirations de certaines forces politiques.

Il a également lancé un appel au calme suite à la pression et l’impatience que fait montre la population congolaise par rapport au retard accumulé sur la publication de ce gouvernement.

« C’est vrai que nous comprenons l’urgence de la sortie du gouvernement, mais il ne faut pas confondre urgence et précipitation », a-t-il précisé.

Malgré le retard, il a promis que dans les tous prochains jours, il sera au parlement pour présenter un programme gouvernemental enrichi des apports de toutes les forces vives de la nation reçus durant ses consultations. Sama Lukonde Kyende tient également à une représentativité des femmes et des jeunes dans le prochain gouvernement.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *