Dans une correspondance du ministre de la défense nationale à son homologue des finances, un montant de 118 169 dollars américains a été retenu comme frais des obsèques du Général major Delphin Kahimbi, patron du renseignement militaire au pays de son vivant.

Retrouvé mort dans des conditions mystérieuses à son domicile le 28 février dernier, 48 heures après son audition par la justice, des enquêtes sont en cours pour élucider les causes de celui qui a joué un rôle crucial avec le régime passé et qui était considéré comme détenteur de plusieurs secrets notamment sur la guerre à l’Est du pays.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *