Arrêtés vendredi 18 décembre dernier lors d’une manifestation, 5 des 6 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) RDC-AFRIQUE viennent d’être transférés, ce mardi 22 décembre, à la prison centrale de Goma, Munzenze.

Après avoir passé 4 nuits dans le cachot du parquet de Grande Instance de Goma, ces militants de la LUCHA passeront leur première nuit dans la maison carcérale de Munzenze.

A en croire ce mouvement pro-democratie, l’unique femme en détention après cette manifestation, Nadia Nyamushiya a été transférée d’urgence à l’hôpital Heal Africa pour des soins appropriés.

« 5 militants de la LUCHA RDC-Afrique sont transférés à la prison centrale de Goma Munzenze. Notez que suite au mauvais traitement et torture, la militante Nadia Nyamushiya a été acheminée urgemment à Heal Africa pour des soins », peut-on lire sur le compte Twitter de la LUCHA RDC-Afrique.

Il sied de noter que ces militants ont été interpellés le vendredi 18 décembre dernier lors d’une manifestation qui a avait pour objectif de dénoncer la montée vertigineuse de l’insécurité et de la criminalité urbaine dans la ville touristique de Goma.

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *