Le mouvement citoyen Lutte pour le changement, LUCHA a tenu un meeting ce jeudi 1er avril en ville de Goma pour dénoncer les massacres perpétrés par les terroristes de l’ADF dans la région de Beni. 13 militants ont été interpellés par la police.

La manifestation s’est déroulée au rond-point Rutshuru où les militants ont exposé des photos de personnes victimes des tueries à Beni et des messages dénonçant l’activisme de l’ADF dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Alors que la Lucha affirme avoir informé l’autorité urbaine sur la tenue de cette manifestation, la police, conduite par le commandant ville, est venue étouffer l’activité avant son terme. 13 militants ont été arrêtés.

Après environ deux heures passées au commissariat provincial de la police, ces militants viennent d’être relâchés.

Pour rappel, 25 civils ont été tués la nuit de mardi au mercredi 31 mars dans une nouvelle incursion des rebelles ADF dans la localité de Beu-Manyama en secteur de Beni-Mbau dans le territoire de Beni.

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *