Le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya

Un bilan provisoire a été finalement rendu public par les autorités congolaises ce, 24 heures après que le volcan de Nyiragongo ait entré en éruption dans la soirée du samedi 22 mai 2021 de l’autre côté de la ville de Goma au Nord-Kivu.

D’après le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya qui a tenu un point de presse ce dimanche 23 mai 2021, l’on note jusqu’à l’heure actuelle que 15 morts, parmi ces mots 9 ont perdu la vie par circulation au moment où plusieurs personnes en panique tentées de se diriger vers Sake pour se réfugier.

Et durant cette même panique, 4 prisonniers ont tenté de fuir de la prison de Munzenze mais ces détenus ont été finalement rattrapés. Le ministre de la communication et médias renseigne en outre que deux autres personnes ont été calcinées à la suite de cette éruption volcanique.

Notons qu’en dehors de l’annonce du bilan provisoire, plusieurs mesures et décisions ont été annoncées par les autorités congolaises pour assister les populations sinistrées, ainsi le gouverneur militaire du Nord-Kivu a ordonné aux éléments des FARDC et ceux de la Police nationale congolaise d’assurer la sécurité de la ville de Goma et dans les voies d’évacuation pour éviter tous cas de vols, de barbarie et d’infiltration pendant ce processus.

Une mesure prise est celle d’évacuer le plus tôt possible les populations se trouvant encore dans des zones rouges vers les zones sécurisées. Pendant ce temps, l’observatoire volcanologique de Goma continuera à surveiller de près la coulée des laves malgré la perte de vitesse de ces dernières depuis quelques heures déjà.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *