Après l’entrée en éruption le samedi dernier du volcan de Nyiragongo dans le Nord-Kivu, un autre phénomène naturel terrorise depuis peu les populations de la ville Goma qui venaient déjà de perdre beaucoup de leurs biens.

Alors que les laves de la dernière éruption volcanique n’ont pas encore totalement disparues de la surface de la terre, des mouvements sismiques sont désormais observés dans la ville de Goma et ses environs.

Ces tremblements de terre qui sont permanents, dérangent non seulement chaque déclenchement, le calme de la population de cette ville, causent en effet, des fissures sur des routes, des maisons jusqu’à faire tomber certains bâtiments.

Face à cette situation dangereuse, les autorités locales ne cessent d’inviter les populations de ce coin du Nord-Kivu habitant les zones rouges de bien vouloir immigrées vers les zones à non risque.

Notons que, le bilan provisoire des morts issus de cette catastrophe naturelle dans la partie Est de la république démocratique du Congo est passé de 15 à 30 personnes.

Bon nombre des personnes décédées ont été soit calcinées par la lave du volcan, soit asphyxiées par la fumée de gaz qui s’échappe de la lave.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *