À dater de ce lundi 24 mai 2021, aucun établissement scolaire basé dans la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu n’ouvrira ses portes pour accueillir les élèves jusqu’à nouvel.

Cette décision ressort d’une réunion que le gouverneur militaire du Nord-Kivu le Lieutenant-Général Constant Ndima, a tenu le dimanche 23 mai 2021 avec des membres du comité provincial de sécurité, la communauté humanitaire ainsi que la direction générale de l’OVG.

La suspension momentanée des activités scolaires dans la ville de Goma fait notamment suite aux tremblements de terre observés dans cette région même après la perte de la vitesse des laves du volcan de Nyiragongo qui est entré en éruption depuis la soirée du samedi 22 mai dernier.

«… Au regard des tremblements de terre qui s’amplifient davantage, il est demandé aux parents d’élèves, de ne pas envoyer les enfants à l’école jusqu’à nouvel ordre », a dit le major Guillaume Ndjike, porte-parole de la 34e région militaire dans la province du Nord-Kivu.

Signalons en outre que, pour évaluer de plus près les dégâts matériels et humains causés par le volcan de Nyiragongo, une délégation composée des membres du gouvernement congolais est arrivée ce lundi matin à Goma.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *