Les femmes réunies dans plusieurs associations et celles du mouvement “Tujiteteye” ont organisé une marche pacifique ce mercredi 31 mars en ville de Goma, pour dénoncer toute forme de violences dont elles sont victimes. Ce, à l’occasion de la clôture du mois de la femme.

La marche est partie du rond-point Signers pour chuter au gouvernorat de province où les manifestantes ont présenté leurs recommandations à l’exécutif provincial pour mettre à l’abri, les femmes de toutes sortes de violence.

Nous venons dire non aux différentes violations des droits auxquels les femmes font face, parmi ces femmes, il y’a celles qui sont violées, tuées, battues ou soit kidnappées. c’est inacceptable, le gouvernement doit tout faire pour protéger les femmes”, a expliqué Passy Mubalama l’une des manifestantes.

Dans leurs recommandations, les femmes ont appelé le gouvernement Congolais de s’impliquer dans la restauration de la paix dans la région de Beni où les femmes ne sont pas épargnées par les actes terroristes que commettent les rebelles ougandais de l’ADF depuis environ 7 ans.

Nous pensons que c’est très important que le gouvernement s’implique. Les femmes au niveau de Beni sont massacrées et violées de façon horrible. Une femme n’est pas une chose, elle doit être protégée” a-t-elle ajouté.

Notons que les femmes ont par la suite invité le gouvernement à signer un édit pour essayer de lutter contre les violences domestiques et conjugales dont elles sont victimes.

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *