Grève des ministres provinciaux de Lomami : Berthos Kabey Diyal parle d’un traitement inhumain subi par les grévistes

Grève des ministres provinciaux de Lomami : Berthos Kabey Diyal parle d’un traitement inhumain subi par les grévistes

Le président de l’Assemblée provinciale de Lomami, Dr Berthos Kabey Diyal se dit consterné de la situation difficile que traverse les agents du gouvernorat de Lomami et les ministres provinciaux qui sont sont impayés depuis 18 mois de salaire et depuis 25 mois pour leur prime locale.

Berthos Kabey Diyal l’a fait savoir le lundi 20 septembre 2021 devant les ministres provinciaux de Lomami qui protestaient pour réclamer leurs arriérés devant le siège de l’Assemblée provinciale.

« Vous avez préféré de venir au devant de la première institution provinciale pour reformuler vos revendications qui du reste sont fondées. Nous déplorons tous les conditions dans lesquelles vous vivez, nous déplorons tous le traitement qui vous ai infligé et nous qualifions ce traitement d’inhumain. Vous avez pleinement raison de vous plaindre aujourd’hui, vous avez pleinement raison de revendiquer vos droits et vous avez raison de porter haut vos voix devant la première institution pour que nous fassions ce qui est de notre devoir ici. Nous avons pris bonne note et nous avons compris que depuis 18 mois, vous n’avez pas de salaire, tous les membres du gouvernement provincial de la province de Lomami n’ont pas bénéficier de leur salaire depuis 18 mois. Depuis 25 mois vous n’avez pas la prime locale, cette prime qui est d’ailleurs Budgétisée et qui serait générée par le recette locale à travers notre régie financière » s’est indigné le président de l’organe délibérant de Lomami.

En sa qualité de représentant du peuple, il dit prendre l’engagement d’inviter le gouverneur intérimaire de la province de Lomami pour qu’ une solution idoine et plus rapidement possible soit trouvée par rapport au traitement local.

Berthos Kabey Diyal a cependant rappellé que cette situation générale touche toutes les 26 provinces, mais les revendications seront remontées au niveau national pour que la solution soit trouvée.

Il sied de rappeler que les ministres provinciaux de Lomami et les agents du gouvernorat de province sont en grève depuis lundi 20 septembre 2021 pour réclamer 25 mois de prime locale et 18 mois d’arriérés de leurs salaires.

Une situation qui bloque quelques uns à préparer la rentrée scolaire de leurs enfants et prendre en charge les soins médicaux de membres de leurs familles malades.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 33 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *