Les apprenants de la cinquième promotion de l’École Nationale d’Administration (ENA) étaient en sit-in ce mardi 4 février devant le bâtiment du ministère de la fonction publique pour réclamer leurs 5 mois d’arriérés de salaire.

Ces nouveaux recrus de l’administration publique manifestaient devant l’autorité compétente pour obtenir une solution à leur préoccupation majeure ; le paiement des arriérés de plusieurs mois de prise en charge et le manque d’affectation dans des services spécifiques.

Depuis la fin de leur formation, ils ont cinq mois impayés. Et trois mois sans la mise en service par l’État congolais. Ils ne sont pas intégrés pour ce à quoi ils ont été formés afin de servir la nation.

Pour rappel, l’école Nationale d’administration recrute et forme les jeunes licenciés en provenance de toutes les provinces pendant 12 mois et les prend en charge par l’Etat pendant et après leur formation.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *