Il se tiendra du 26 au 28 mai prochain, à Kinshasa, un atelier des personnes vivant avec handicap sur l’analyse, et la contribution des associations de cette composante à la proposition de loi portant promotion et protection de leurs droits telle que proposée par l’honorable Ève Bazaiba conformément à l’alinéa 4 de l’article 49 de la constitution du pays. L’annonce a été faire par Me Patrick Pindu, Coordonnateur national de la Fédération nationale des Associations des Personnes vivant avec handicap du Congo (FENAPHACO).

Au total, 20 experts dont des PVH moteurs, aveugles, sourd muets, associations des parents des enfants handicapés, albinos, femmes et jeunes vivant avec handicap prendront part à cet atelier dans le respect des normes d’hygiène en cette période de pandémie de la COVID-19.

Notons que l’objectif de ces assises est de donner la contribution par la vision propre des PVH sur cette loi qui est d’une importance capitale en vue de concrétiser l’applicabilité de l’alinéa 3 de l’article 49 de la constitution.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *