Le gouvernement de la RDC a arrêté un certain nombre de mesures pour lutter contre la hausse des prix sur le marché. Il s’agit notamment de la redynamisation du comité de suivi des produits de première nécessité, la mise en place d’une synergie entre les ministères productifs ou sectoriels et l’instauration des contrôles réguliers des prix auprès des opérateurs économiques en vue d’imposer des sanctions aux spéculateurs.

L’annonce de ces mesures a été faite samedi 1 février par la ministre de l’économie Acacia Bandubola, lors de sa visite dans différents marchés de Kinshasa (marché de la liberté, Somba Zigida, Gambela et Zando).

« Le gouvernement de la RDC, par la gouvernance du premier ministre qui met des solutions en place afin de rencontrer la vision du chef de l’Etat est en train de trouver des solutions adéquates, des solutions conjoncturelles mais surtout structurelles, pour que la problématique soit éradiquée de manière définitive. Il faut juste être patient parce que nous sommes en train de travailler dans l’optique du peuple d’abord. C’est ça notre Credo, c’est ça notre mission », a affirmé Acacia Bandubola.

Pour rappel, réagissant à une hausse des prix de certains produits dès l’entame du mois de janvier, le gouvernement par le biais du ministère de l’économie avait décidé des mesures conjoncturelles et des actions de grande envergure pour rétablir l’équilibre. Poursuivant dans cette dynamique, elle avait invité les responsables de la sucrière de Kwilu-ngongo dans son cabinet pour discuter sur des solutions à court terme en vue de soulager la population.

Gracia Bolengalio – Portaileco.net

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *