Une guerre froide s’est déclenchée entre le président du Football Club Renaissance du Congo, Pascal Mukuna et la hiérarchie du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), qui a annoncé la candidature d’Henry Magie Wa Lifetu à la tête de cette formation. Cette nouvelle n’enchante pas les supporters de la team Orange, qui présentent le postulant comme « inconnu » puisque n’étant jamais aperçu ni de loin ni de près lors des activités du club.

Juste après cette annonce, les supporters sont montés au créneau pour désavouer cette démarche d’Henry Magie. Pour eux, le FC Renaissance est apolitique et que la position de leur Président Pascal Mukuna sur la situation politique actuelle n’intéresse pas l’équipe.

Dans une déclaration faite jeudi 13 février, le Comité National des Supporters (CNS) a appelé Henry Magie à adhérer, dans un premier temps, dans l’une des sections comme étant un simple membre. Ce, avant d’annoncer son ambition, celle de devenir Président de leur équipe étant donné que l’élection n’est pour le moment pas à l’ordre du jour.

Mais en dépit de la position des supporteurs, Henry Magie est soutenu par quelques Présidents frustrés par la gestion de Pascal Mukuna. Ils se sont rangés derrière ce membre du PPRD avec la structure « Sauvons Renaissance », laquelle structure ne rencontre pas le soutien des Renais, qui la qualifient de vouloir déstabiliser le club pourtant en quête de la cohésion et de l’unité.

À l’annonce de sa candidature, Henry Magie avait fait plusieurs promesses aux supporters. Mais ces derniers disent ne pas trouver « du nouveau » dans son discours. Il a, à titre d’exemple, promis d’étendre le FC Renaissance à un club omnisports, de muter le club en société en 6 mois, de gagner des coupes et de faire du FC Renaissance la première équipe en Rd-Congo. Tout compte fait, la théorie du corbeau et le renard ne semble pas encore marcher auprès des « Bana Fibo » bien que parmi eux, certains ne soient pas d’accord avec la gestion de Pascal Mukuna. Ils refusent de se ranger derrière Henry Magie, soupçonnant une main noire politique derrière.

Que disent alors les textes pour prendre les commandes d’une équipe ?

Les textes quant à l’organisation d’un club tels que prévoit l’instance faîtière du football en Rd-Congo (FECOFA) sont clairs. Le président de Coordination est élu pour une durée de 3 ans à l’assemblée générale extraordinaire et élective dont les électeurs sont les présidents sectionneurs. Ces derniers représentent les supporters à travers un organe appelé le comité national de supporters (CNS).

Après l’élection, les procès-verbaux sont envoyés aux différentes instances qui organisent le football en RDC, à l’instar du ministère des Sports et Loisirs, de la FECOFA et de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT). Au stade actuel, Pascal Mukuna est encore sous mandat. Mais l’on se demande par quel mécanisme Henry Magie veut prendre la tête de cette équipe ?

L’organisation d’une assemblée générale extraordinaire et élective en cette période exige la présence d’une crise persistante, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle. Ainsi, la démarche d’Henry Magie n’est-elle pas inopportune ? Ou ne constitue-t-elle une ambition démesurée ?

Henry Magie Wa Lifetu a d’ailleurs laissé entendre qu’une fois élu, le club sera dirigé par la hiérarchie du PPRD et lui, ne sera qu’un exécutant des ordres.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *