Dans une correspondance adressé au Président congolais, Félix Tshisekedi, à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du Congo, le roi des belges Philippe a, au nom de tout le royaume, présenté ce mardi 30 juin, à la RDC des excuses pour les atrocites, les violences que leurs aïeux belges ont commis sur les territoires congolais durant la période coloniale.

Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore trop présentes dans nos sociétés“, peut-on lire dans la lettre du roi Philippe.

Tout en rassurant à l’opinion qu’il entend continuer ” à combattre toutes les formes de racisme” et encourage à cet égard “la réflexion qui est entamée par leur Parlement afin que notre mémoire soit définitivement pacifiée “

Pour le Roi Philippe cet anniversaire est l’occasion de renouveler les sentiments d’amitié profonde et de se réjouir de la coopération intense qui existe entre la Belgique et la RDC dans tant de domaines

Notez que parmi les atrocités commises par les belges durant les années de la colonisation l’on note la fameuse histoire du caoutchouc rouge, un processus de l’exploitation durant laquelle les belges pouvaient facilement couper les mains des esclaves congolais qui ne voulaient plus travailler pour eux.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *