Insécurité à Beni : plus d’un révolté après une incursion rebelle ayant causé une vingtaine de morts à Mwenga !

Insécurité à Beni : plus d’un révolté après une incursion rebelle ayant causé une vingtaine de morts à Mwenga !

La situation sécuritaire reste précaire dans la partie Est de la RDC précisément à Béni. La population est en deuil après une incursion rebelle dans laquelle une vingtaine de personnes ont succombé dans la nuit du lundi 04 à ce mardi 05 janvier, à Mwenda situé à près de 9 kilomètres de Mutwanga.

Les années passent. La situation sécuritaire se détériore à Beni. La population est la principale victime des troupes rebelles qui dictent leur loi dans cette contrée.

La société civile locale qui a attribué cette attaque aux miliciens d’Allied Democratic Forces (ADF) dresse un bilan de 22 personnes tuées par armes blanches. A l’en croire, d’autres personnes sont portées disparues.

Plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer cette situation. Les activistes des droits de l’homme haussent le ton, exigeant une solution urgente du gouvernement.

Le président du bureau d’âges de l’Assemblée nationale, Christophe Mbozo a affirmé le soutien de la chambre basse aux efforts consentis pour éradiquer l’insécurité devenue endémique dans ce coin.

« L’Assemblée nationale s’engage à soutenir le chef de l’État, le gouvernement et les forces armées afin de mettre fin aux tueries dans la partie Est du pays », a-t-il déclaré au cours de l’ouverture de la session extraordinaire de la chambre basse. Et de déplorer : « Les auteurs de ces actes odieux s’attaquent non seulement à nos forces de défense, mais également à la population civile ».

Cette nouvelle incursion rebelle que déplore plus d’un est intervenue 24 heures après la découverte de 21 corps sans vie à Loselose et Loulo, secteur de Ruwenzori. Ces personnes étaient tuées par les ADF qui ne cessent de semer la terreur.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 1 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *