Arrivé à Goma au Nord-Kivu depuis le lundi 05 octobre dernier, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a clôturé sa visite dans la ville touristique mercredi 8 octobre. Alors que l’Est du pays est en proie aux problèmes liés notamment à l’insécurité, les attentes des différentes couches de la population sont nombreuses.

Durant trois jours, Félix Tshisekedi a échangé avec plusieurs couches sociales de cette partie en évoquant la situation sécuritaire étant de plus en plus préoccupante.

Après ce bref séjour du locateur du Palais de la Nation à Goma, la coordination nationale de la société civile force vive du Congo croit en une lueur d’espoir pour la question liée à l’insécurité à travers le mini-sommet tenu mercredi par visioconférence avec l’Ouganda, le Rwanda et l’Angola.

«Même si on a pas beaucoup d’attentes de ce sommet , mais on croit que lorsque des gens se mettent au tour d’une table bien que c’était par visioconférence, s’il y a un mot qui peut aider à ce que la RDC recouvre sa quiétude , c’est déjà un pas », a dit le porte-parole de la société civile force vive en Rd-Congo, Thomas d’Aquin Mwiti.

Entre promesses tenues par Félix Tshisekedi et la matérialisation, le doute règne

À lire : Insécurité à l’Est : Félix Tshisekedi annonce son installation à Goma dans les tout prochains jours https://interkinois.net/insecurite-a-lest-felix-tshisekedi-annonce-son-installation-a-goma-dans-les-tout-prochains-jours/

A Goma, le président congolais a rassuré avoir emmagasiné plusieurs problèmes de la population du Nord-Kivu. Il a promis de revenir dans les tous prochains jours en vue de solutions idoines.

« Après l’état de lieu qu’il continue à faire , le chef de l’état continue à nourrir la population que des promesses comme si on était encore à la phase de la campagne », s’inquiète le député provincial, Kakule Saasita.

La région de Beni , une priorité abandonnée

Si la région de Beni reste sous menace des attaques répétitives des rebelles Ougandais de l’ADF, la population locale attend que Félix Tshisekedi matérialise sa promesse de campagne celle de pacifier cette partie de la province du Nord-Kivu .

« Nous demandons au président de prendre des actions courageuses sur la situation de Beni . On est maintenant en 2020 , jusque-là rien a été fait, il y a eu beaucoup de bonnes propositions, ils faut qu’elles soient alors actionnées », a lâché Gislain Muhiwa militant de la LUCHA.

Au regard de l’insécurité endémique sévissant à l’Est de la Rd-Congo, la population de cette contrée attend de Félix Tshisekedi des actions concrètes pour éradiquer l’insécurité. Cela passe par la neutralisation de troupes rebelles qui sèment la terreur dans ce coin.

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *