L’Est de la République démocratique du Congo est une région en proie à l’insécurité depuis plusieurs années . Pendant 2 jours les gouverneurs du Nord-Kivu , Sud-Kivu et de l’Ituri participent à un cadre d’échanges pour tabler sur le programme “Ensemble pour la sécurité et la paix à l’Est de la RDC”.

Le gouverneur du Nord-Kivu , Carly Nzanzu Kasivita a procédé au lancement des ces assises qui réunissent les trois gouverneurs du Nord-Kivu , du Sud-Kivu , et de l’ituri, l’ambassadeur des Pays-Bas en RDC, Jolke Oppewal, et le Directeur de cabinet adjoint du Vice-premier ministre de l’intérieur .

« J’invite les participants à ces assises à travailler avec assiduité en veillant notamment à ce que le programme ESPER soit bien compris et qu’il reflète la vision de la gouvernance sécuritaire encourageant les actions préventives et anticipatives des menaces sécuritaires », a dit Carly Nzanzu Kasivita, gouverneur du Nord-Kivu.

Si le chef de l’État Félix Tshisekedi inscrit dans sa vision la pacification de tout l’Est de la République, Théo Kasi Ngwabije gouverneur du Sud-Kivu dit combattre l’insécurité depuis sa prise de fonction en juin 2019

« ESPER rejoint aussi notre programme gouvernemental dont le premier axe stratégique est la sécurité et la paix. Il vient donc nous appuyer et appuyer les actions déjà entamées au cours de notre mandat », a expliqué Théo Ngwabije.

Ce projet d’appui à la gouvernance inclusive de la sécurité et de la justice pour la cohésion sociale va s’étendre sur deux jours. Ces travaux d’échange ont été initiés par l’ONG Cordaid en collaboration avec le royaume de Pays-Bas et d’autres partenaires .

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *