Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde présente ce lundi 26 avril à l’Assemblée nationale le programme d’actions de son gouvernement devant les députés nationaux conformément à l’article 90 de la constitution de la RDC.

Dans son discours qui l’a débuté par observer une minute de silence en mémoire de tous les congolais victimes des massacres à l’Est du pays, le chef du gouvernement congolais a révélé que le programme de son gouvernement repose sur 15 piliers qui sont répartis en 4 secteurs.

Allant dans cet ordre idée, Jean-Michel Sama Lukonde souhaite construire par le biais de ce programme un État fort, prospère et solidaire.

Parmi les piliers du programme de son gouvernement qui passera par la pacification du pays et le renforcement de l’autorité de l’État, le premier ministre congolais a dans son discours confirmé que la réhabilitation d’une paix durable dans la partie Est de la RDC est une urgence nationale.

A cet effet, le gouvernement central est entrain de mettre tous les moyens nécessaires en œuvre pour y parvenir, et que, le chef de l’État congolais pourrait même proclamé l’État d’urgence sécuritaire dans ces zones du pays en proie de l’insécurité. Pour celà, les autorités militaires pourrons remplacer les civils dans l’administration de ces régions.

Sama Lukonde renchérit ces propos en disant que le but poursuivi dans ce programme est de créer une unité qui sera capable de lutter contre les troupes ennemies et celà passera par une réforme qui touchera au passage l’armée, la police et les services de sécurité.

Il a en outre indiqué qu’aucun rebelle va intégrer l’armée congolaise.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *