Plus de 20 personnes ont été tuées dimanche 09 août, après une attaque rebelle au centre de Négoces Lisey dans le secteur des Banyali-Kilo à Djugu en Ituri.

Le bilan de cette incursion ne cesse d’être revu à la hausse. Les sources concordantes dressent un bilan de 23 personnes tuées principalement à l’arme blanche. A en croire nos confrères de ACTU7.CD, plusieurs maisons des populations ont été saccagées. Une situation qui inquiète plus d’un. Et, cela intervient quelques jours après la signature de l’acte d’engagement pour la paix par la milice CODECO.

Le député national Gratien Iracan a, au cours d’une sortie médiatique pointé du doigt le comité provincial de sécurité d’entretenir cette situation.

« Nous déplorons cette situation d’autant plus que les alertes ont été lancées localement plusieurs fois par les autochtones. Le comité de sécurité, qui connaît le site de provenance des miliciens, n’a pas anticipé la situation en assurant la population des civils (…) les forces de l’ordre, mal équipées, n’ont pas établi des positions stratégiques d’intervention. Le renfort est arrivé en retard alors que le crime était déjà commis », a-t-il déclaré au micro de ACTU7.CD.

Il sied de noter que des images de corps gisant au sol et des habitations en fumée ont été publiées sur les réseaux sociaux. Cette vidéo a suscité la révolte des internautes, qui ont appelé les autorités de prendre des mesures nécessaires pour éradiquer l’insécurité sévissant dans ce coin.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *