Jean-Lucien Bussa Tongba et son parti politique les Courant des Démocrates (Code) ont dans une correspondance adressée à l’autorité morale du Front commun pour le Congo datant du 21 décembre, décidé de quitter définitivement le Camp politique du sénateur Joseph Kabila pour rejoindre l’Union sacrée de la nation, une structure que venait d’initier le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi.

L’actuel ministre congolais du commerce extérieur et sa famille politique le code justifient leur départ pour l’Union sacrée par le fait que le FCC n’a pas pu répondre à certaines de leurs attentes sur le plan politique en ce qui concerne les réformes essentielles.

Ils citent notamment, la question du retour à la présidentielle à deux tours, la suppression à l’egilibilité imposé aux partis politiques, le retour au paiement de la caution électorale par liste et accessible à tous le congolais en vertu de l’égalité des chances, le changement du mode de désignation des Gouverneurs de province et celui du fonctionnement de la CENI.

Tout en soutenant les réformes politiques et institutionnelles préconisées par Félix Tshisekedi lors de son discours du 06 décembre dernier, Jean-Lucien Bussa dit prendre dans la même coorespondance sa liberté d’engagement et d’action politiques en vue d’œuvrer pour les intérêts de la population congolaise.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *