JI de la femme africaine : la ministre Provinciale du genre de Lomami appelle les femmes à s’intéresser à la politique

JI de la femme africaine : la ministre Provinciale du genre de Lomami appelle les femmes à s’intéresser à la politique

La journée internationale de la femme africaine célébrée chaque le 31 juillet a été célébrée ce lundi 2 août dans la province de Lomami dans la salle des réunions de l’hôtel du gouvernement.

Cette manifestation a été présidée par la ministre Provinciale du Genre, famille et enfant, Maître Christelle Keta Katombe en présence de plusieurs couches des associations et structures des femmes dans la province de Lomami sous le thème « opportunité de la cohésion des femmes Lomamienes face aux enjeux politiques ».

Bien avant, Me Christelle Keta Katombe a rendue un vibrant hommage au président de la République, chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, qu’elle qualifie de partenaire crédible de la femme Congolaise qui selon elle depuis sa prise de pouvoir ne cesse de promouvoir sans relâche la femme Congolaise.

À l’en croire, une politique aussi relayée par le gouverneur intérimaire de la province de Lomami, Édouard Mulumba qui pour accorde une attention particulière à la femme Lomamiene.

Dans la foulée, la N°1 du genre dans la province de Lomami, Me Christelle Keta Katombe a fait savoir que la province de Lomami a un taux démographique à prédominance féminine mais avec un faible pourcentage dans les institutions publiques.

« La province de Lomami avec un taux de démographie à prédominance féminine, se caractérise par un faible taux de la présence de la femme dans les institutions des prises de décisions. Ce paradoxe inacceptable trouve son origine par le manque d’intérêt que la femme Lomamiene manifeste face à la politique. A celà s’ajoute toutes les stigmatisations d’ordre culturel qui constituent une barrière », a-t-elle révélée tout en soulignant que la femme se retrouve donc instrumentalisée à des fins politiciennes et réduite à une simple militante qui ne peut être promue à des postes de responsabilités.

Suite à cette situation, Madame la ministre Provinciale du genre, famille et enfant rappelle à toutes les femmes de la province de Lomami chacune en ce qui la concerne à:

  • -Surmonter la barrière culturelle;
  • -S’intéresser à la politique pour faire prévaloir les potentiels , les idées et échanger significativement les conditions actuelles délétère à leur émancipation ;
    -À aimer l’instruction et la formation afin d’être une plus value dans la société congolaise.

Elle a également formulé le vœu de voir toutes les femmes Lomamiene travaillées dans la cohésion ainsi face aux enjeux politiques présents et en perspectives où selon elle ” ensemble main dans la main pour améliorer les conditions de la femme”.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 67 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *