Journée mondiale de l’enfance : La question liée au changement climatique au cœur de la célébration en RDC

Journée mondiale de l’enfance : La question liée au changement climatique au cœur de la célébration en RDC

En marge de la journée mondiale de l’enfance célébrée le 20 novembre de chaque année, le ministère du genre, famille et enfant en partenariat avec le fonds des nations unies pour l’enfant UNICEF, a organisé ce samedi 20 novembre 2021, une activité dans l’enceinte de l’Académie des Beaux-Arts à Kinshasa pour célébrer avec une thématique bien précise cette journée avec les enfants.

Ayant pour sous thème, « Je suis adolescents, je m’engage et j’agis avec ma communication pour préserver l’environnement en république démocratique du Congo », la question liée au changement climatique dans le monde était centre de la célébration de ce 32è anniversaire de l’adoption de la convention relative aux droits de l’enfant et de la journée internationale de l’enfance.

Pendant la lecture du plaidoyer des enfants devant les officiels, Ketshia Panu a notamment plaidé pour la replantation des arbres après chaque abattage. Selon elle, les pays pollueurs doivent désormais payer chaque espace pollué, car estime-t-elle, les enfants sont de plus en plus vulnérables face au changement climatique.

De son côté, Édouard Beigbeder, le représentant de l’UNICEF en république démocratique du Congo a fait savoir dans son allocution que son organisation en partenariat avec le ministère du genre a, à l’occasion de cette journée donné la parole aux enfants et adolescents pour revendiquer leurs droits dans le but trouver des solutions face aux effets du changement climatique observé actuellement.

Et sous la thématique de cette journée liée aux enjeux climatiques, l’UNICEF exhorte le gouvernement congolais et l’ensemble des acteurs concernés à accroître les investissements en faveur de l’adaptation au changement climatique mais aussi d’éduquer les enfants au climat et à l’ecocitoyenneté.

Représentant la ministre du genre absente à cette journée, Antoinette Kipulu, ministre de la formation professionnelle a lire de son discours annoncé l’organisation le 04 décembre prochain, de la quinzaine des droits de l’enfant qui passera notamment la plantage des arbres sur des sites qui seront choisis par le ministère de l’environnement.

Signalons cette activité a été clôturé une visite d’exposition photos par la ministre Antoinette Kipulu qui recevait des explications venant de chaque enfant.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 39 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *