Jean Bosco Puna, le secrétaire général du Synecat

Plusieurs structures qui militent pour les droits des enseignants affiliées à la synergie des syndicats des enseignants de la RDC étaient en assemblée générale ce vendredi 30 avril 2021, à l’occasion de la journée nationale de l’enseignement célébrée chaque année au pays en cette date.

Au cours dela dite assemblée, cette structure des enseignants qui regroupe en son sein le Synecat, le Synep, CCT, FA, Cofevid et Sypepco, s’est attelée sur plusieurs sujets ayant traits aux problèmes des professionnels de la craie blanche œuvrant en RDC.

À tour de rôle, ces professionnels ont profités de leur journée pour notamment faire un état de lieu de la situation de la gratuité de l’enseignement de base au pays tout en relevant certaines étapes à franchir. Dans ce sens, la synergie des syndicats des enseignants de la RDC note qu’il faudrait améliorer les conditions salariales du personnel enseignant, ceci, passera notamment par le paiement des enseignants nouvelles unités (N.U), mais aussi pallier la problématique des infrastructures, question d’éviter le surpeuplement des élèves dans des salles de classes.

Pour clôturer cette journée nationale de l’enseignement, la synergie des syndicats des enseignants de la RDC a dans déclaration finale lue par son porte-parole Jean Bosco Puna, formulée quelques recommandations au nouveau gouvernement il s’agit notamment de :

•Renforcer les mesures disciplinaires à l’encontre les gestionnaires ennemis de la gratuité de l’enseignement;
• Convoquer un atelier de haut niveau pour faire l’évaluation deux années d’expérience de la gratuité en RDC;
• Supprimer des zones salariales et ainsi rétablir les enseignants dans leur droit ;
• Restructurer la gestion de la mutuelle de santé des enseignants MESP;
• Revoir à la hausse les frais de fonctionnement alloués aux écoles et bureaux gestionnaires;
• D’accélérer le processus de pacification des provinces de l’Est en proie de la guerre pour permettre aux enseignants, aux élèves et à la population de reprendre avec les activités scolaires.

Signalons qu’à la fin de cette activité, un cahier de charge qui sera déposé incessamment au gouvernement a été validé par l’assemblée.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *