Il fallait attendre 19 ans. Le colonel Eddy Kapend et ses coacusés dans le dossier de l’assassinat du feu président Laurent Désiré Kabila viennent de quitter, ce vendredi 08 janvier la prison centrale de Makala.

Ils ont reçu leur certificat de fin de détention des mains du vice ministre de la justice, Bernard Takayishe. Par ailleurs, ces détenues sont bénéficiaires de la grâce présidentielle collective accordée par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi le 31 décembre 2020.

Pour rappel, c’est en 2001 que le colonel Eddy Kapend a été arrêté, jugé et condamné à mort. Il était reconnu coupable dans l’assassinat principal de Laurent Désiré Kabila.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *