Justice : extradé mardi à Kinshasa, Willy Bakonga passe sa première nuit au Parquet Général près la Cour de Cassation

L’ancien ministre de l’ESPT Willy Bakonga

Près d’une semaine après son arrestation dans la ville de Brazzaville, l’ancien ministre congolais de l’enseignement primaire secondaire et technique Willy Bakonga a finalement été extradé vers la ville de Kinshasa ce mardi 27 avril 2021 pour être jugé dans son pays.

Bien menotté à son arrivée au Beach Ngobila, l’ex patron de l’ESPT a directement été acheminé au Parquet Général près la Cour de Cassation situé dans la commune de la Gombe où il a été autrefois invité par les autorités judiciaires.

Mais bien avant son extradition dans la capitale congolaise, le ministre ad intérim sortant de la justice avait tenu à préciser que malgré le fait Willy Bakonga réintégre le sénat ou l’assemblée nationale rien ne pourra compliquer les poursuites judiciaires puisqu’il y a des indices de culpabilité sur lui.

Rappelons-le, c’est depuis le mercredi 21 avril dernier que le désormais ex ministre de l’enseignement nationale en charge du primaire et secondaire avait été arrêté de l’autre côté de la rive du fleuve où il fut débarqué d’un vol d’Air France qui avait pour direction la ville de Paris cette arrestation avait eu lieu, sur demande de Kinshasa qui l’accusait d’avoir détourné des fonds alloués à la gratuité d’enseignement de base en RDC.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 8 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *