Justice : Kinshasa sollicite l’extradition de Willy Bakonga après son arrestation mardi à Brazzaville

Alors qu’il se trouve actuellement sous le viseur de la justice congolaise, le ministre sortant de l’enseignement primaire secondaire et technique Willy Bakonga a été arrêté dans la soirée du mardi 20 avril de l’autre côté de la rive du fleuve Congo à Brazzaville.

D’après une source policière qui s’est confiée à l’AFP sous anonymat, l’ex patron de l’ESPT a été débarqué d’un vol d’Air France qui avait pour direction la ville de Paris ce, sur demande de Kinshasa qui l’accuse d’avoir détourné des fonds alloués à la gratuité d’enseignement de base en RDC.

De ce fait, le gouvernement central a sollicité dans l’immédiat, l’extradition de Willy Bakonga vers Kinshasa afin que ce dernier soit jugé au pays.

Rappelons que, la justice congolaise soupçonne le ministre sortant de l’ESPT d’être à la base du détournement de plusieurs millions de dollars alloués dans son secteur de l’éducation. Le vendredi 16 avril dernier, Willy Bakonga a été même convoqué au parquet général près la Cour de cassation situé à Kinshasa dans la commune de la Gombe.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 7 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *