Pépin Guillaume Manjolo, ancien ministre de la coopération

Après avoir passé quelques temps en détention suivi d’une audition au parquet général près la cour de cassation, l’ancien ministre congolais de la coopération Pépin Guillaume Manjolo a été libéré par la justice congolaise puis, rentré chez lui en homme libre.

C’est ce que révèle, le service de communication dudit ministère depuis la soirée du mercredi 12 mai 2021. D’après le compte officiel Facebook du ministère de la coopération, Pépin Guillaume Manjolo a été après son audition par le procureur général blanchi de tous soupçons qui pesaient sur lui contrairement à ce qui se disait.

Alors qu’on reproché à cet ancien membre du gouvernement Ilumkamba d’avoir détourné des frais de fonctionnement alloués à son ministère durant son mandat, ce dernier a insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une confusion entre les frais de fonctionnement et la dotation dévolue aux VPM et aux Ministres d’État, à titre individuel et sans justification.

Selon toujours le compte officiel de ce ministère, à cause de ladite confusion, le compte bancaire de Guillaume Manjolo avait été bloqué depuis 1 an et cet ancien aurait continuer de travailler sans salaire.

Rappelons qu’au moment de sa mise en détention, la justice congolaise soupçonnée Pépin Guillaume Manjolo d’avoir pu détourner une somme estimée à 100.000 dollars américains, de ces fonds qui auparavant étaient alloués comme frais des fonctionnements au sein du ministère de la coopération en référence au Budget 2019, qui nous renseigne que chaque vice-primature possède une allocation annuelle de 2 millions USD au titre de frais de fonctionnement. Pour les cinq Vices-primature, le trésor public va dépenser 10 millions USD par an.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *