Après avoir passé six mois dans la maison carcérale de Makala, le député provincial de Kinshasa et membre de la coalition LAMUKA, Mike Mukebayi Nkoso, a quitté la prison vendredi 03 avril après l’annonce de l’arrêt de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe.

Il fallait attendre plusieurs mois pour que cette affaire arrive à son terme. Tout a commencé avec la décision prise par le bureau de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK) celle de le suspendre pendant 12 mois pour diffamation et chantage. Mike Mukebayi a vu ses émoluments être levés ainsi que être interdit à siéger dans la plénière.

Malgré l’arrêt publié le 9 février dernier par la Haute Cour annulant la décision prise par le bureau de l’APK, Mike Mukebayi est toujours resté en prison, car cette disposition souffrait de mise en application.

Pour rappel, cette affaire avait pris une autre allure après la détention provisoire de l’élu de Lingwala à la prison de Makala. Mike Mukebayi était reproché d’«imputations dommageables» envers Daniel Mwananteba et Sakombi Molendo.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *