Justice : Une liberté provisoire accordée à Vital Kamerhe par la Cour de cassation

Justice : Une liberté provisoire accordée à Vital Kamerhe par la Cour de cassation

Plus d’une année après son incarcération à la prison centrale de Makala, l’ancien directeur de cabinet du Président de la république Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe a bénéficié ce lundi 06 décembre d’une liberté provisoire qui lui a été accordée par la Cour de cassation a-t-on appris des sources sûres proches de ce dossier.

Les informations à possession nous renseignent que la libération provision de Vital Kamerhe ce lundi est intervenue après une audience qui a eu lieu en chambre du conseil à la Cour de cassation.

Déjà en effervescence, les militants de l’Union pour la nation congolaise (UNC) qui se refusent de tout commentaire pour l’instant disent attendre la notification officielle de cette instance pour mieux parler de ladite libération.

Il convient de noter que, depuis quelques temps, le président de l’UNC présentait quelques soucis liées à son état de santé.

Rappelons que, Vital Kamerhe a été d’abord condamné à 20 ans de prison pour détournement de plusieurs millions de dollars américains alloués au programme d’urgence de 100 jours du chef de l’État congolais à l’issu d’un procès dit de 100 jours tenu à la prison centrale de Makala.

Mais sa peine a été réduite en appel à 13 ans de travaux forcés en juin 2021.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 54 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interkinois